Son cerveau a choisi pour elle
Aging Without Violence logo
Ontario Association of Interval & Transition Houses
Son cerveau a choisi pour elle

Chapitre 2 :
Le pouvoir du cerveau

« Le cerveau est un fouillis monstrueux et magnifique. Ses millions de cellules nerveuses – que l’on appelle neurones – reposent dans un réseau emmêlé qui présente des pouvoirs cognitifs dépassant de beaucoup les machines de silicone que nous avons construites pour le représenter. »
–William Allman, Apprentices of Wonder

 cerveaux

La hiérarchie du cerveau :

Une hiérarchie est un ensemble de choses organisées en couches. Votre cerveau a une hiérarchie dans laquelle la couche supérieure gère habituellement les couches qui se trouvent en-dessous. Dans la hiérarchie du cerveau, la couche supérieure est le cortex, qui comprend le cortex préfrontal, qui nous aide à raisonner, à nous servir du langage et à imaginer. Plus bas, dans la couche inférieure, se trouve le système limbique – le cerveau émotionnel qui influence la façon dont nous avons des relations avec les autres. La couche du dessous de la hiérarchie est le tronc cérébral qui gère les fonctions régulatrices comme la respiration et la fréquence cardiaque (« The Structure and Function of the Human Brain », 2019).

Hiérarchie du cerveau

 développement du cerveau : les têtes grandissentCette hiérarchie est habituellement dans l’ordre des choses, mais il y a des exceptions. Lorsqu’une femme est menacée, son cerveau pensant cède la place à son cerveau émotionnel et elle agit avec instinct pour survivre.

Comment communique le cerveau :

Les cellules du cerveau qui transmettent l’information s’appellent les neurones. La plupart des neurones sont séparés par de minuscules espaces que l’on appelle les synapses. Les neurones envoient des composés chimiques appelés neurotransmetteurs dans les espaces pour avertir d’autres neurones et envoyer des signaux de nos sensations, de nos pensées et de nos émotions (Brookshire, 2017).

Les nerfs sont des lignes de communication qui parcourent le corps du cerveau et sont organisés en divers systèmes. Nous mettrons l’accent sur le système nerveux autonome. Le cerveau se sert du système nerveux autonome pour communiquer avec les autres organes.

Le système nerveux autonome se compose de deux parties : le système nerveux sympathique et le système nerveux parasympathique. Le système nerveux sympathique « stimule » le corps pour les activités vigoureuses. Le système nerveux parasympathique facilite la réduction de la fréquence cardiaque et d’autres réactions non urgentes (Kalat, 2013).

Le traumatisme a des effets importants sur le système nerveux autonome puisque les menaces activent les systèmes nerveux sympathique et parasympathique. En particulier, les traumatismes dans l’enfance peuvent influencer la capacité d’une femme de réguler les systèmes sympathique et parasympathique tout au long de sa vie lorsqu’elle vit des stresseurs, même mineurs.

Le système nerveux

diagramme du système nerveux